Accueil

Liens

 

Admin

Spécial funérailles..

La mort, une grande fête

Quelle merveilleuse occasion pour les mortels de se réunir ainsi pour assister à l'ascension de leurs bien-aimés dans des flammes spirituelles, et quel contraste avec les âges antérieurs où les mortels devaient livrer leurs morts à l'emprise des éléments terrestres !



Les scènes de pleurs et de lamentations, qui caractérisent les époques primitives de l'évolution humaine, sont maintenant remplacées par une joie extatique et un enthousiasme sublime tandis que ces mortels connaissant Dieu font des adieux temporaires à leurs bien-aimés et sont dissociés de leurs attaches matérielles par les feux spirituels de la grandeur ardente et de la gloire ascendante.

Sur les mondes ancrés dans la lumière et la vie, les “ funérailles ” sont des occasions de joie suprême, de satisfaction profonde et d'espérance inexprimable.

Bienvenue sur La vie après la mort d'après le livre d'Urantia

Le livre d'Urantia. Les Sphères de Lumière et de Vie. Fascicule n°55

Les Sphères de Lumière et de Vie - Voir aussi http://www.mort-resurrection.fr/

P.621 - §1 L'âge de lumière et de vie est l'aboutissement évolutionnaire final d'un monde du temps et de l'espace. Depuis l'époque initiale de l'homme primitif, un tel monde habité a passé par la série des âges planétaires — les âges antérieur et postérieur au Prince Planétaire, l'âge postadamique, l'âge postérieur au Fils Magistral et l'âge postérieur au Fils d'effusion. Ce monde est alors préparé pour l'aboutissement évolutionnaire culminant — le statut confirmé de lumière et de vie — par le ministère des missions planétaires successives des Fils Instructeurs de la Trinité avec leurs révélations toujours plus hautes de vérité divine et de sagesse cosmique. Dans leurs efforts pour établir l'âge planétaire final, les Fils Instructeurs bénéficient toujours de l'assistance des Brillantes Étoiles du Soir et quelquefois des Melchizédeks.

P.621 - §2 Cette ère de lumière et de vie inaugurée par les Fils Instructeurs à la fin de leur mission planétaire terminale se poursuit indéfiniment sur les mondes habités. Les actes judiciaires des Fils Magistraux peuvent diviser chaque stade progressif de statut confirmé en une succession de dispensations, mais tous ces actes judiciaires sont purement techniques et ne modifient en rien le cours des évènements planétaires.

P.621 - §3 Seules les planètes qui atteignent l'existence dans les circuits principaux du superunivers sont assurées d'une survivance perpétuelle, mais, autant que nous le sachions, ces mondes ancrés dans la lumière et la vie sont destinés à poursuivre leur course dans tous les âges éternels des temps futurs.

P.621 - §4 Le déroulement de l'ère de lumière et de vie sur un monde évolutionnaire comporte sept stades et ,sous ce rapport, il faut noter que les mondes des mortels ayant fusionné avec l'Esprit évoluent selon des lignes identiques à ceux des séries à fusion d'Ajusteurs. Voici les sept stades de lumière et de vie :

P.621 - §5 1. Le premier stade ou stade planétaire.

P.621 - §6 2. Le deuxième stade ou stade systémique.

P.621 - §7 3. Le troisième stade ou stade de la constellation.

P.621 - §8 4. Le quatrième stade ou stade de l'univers local.

P.621 - §9 5. Le cinquième stade ou stade du secteur mineur.

P.621 - §10 6. Le sixième stade ou stade du secteur majeur.

P.621 - §11 7. Le septième stade ou stade superuniversel.

P.621 - §12 À la fin du présent fascicule, ces stades de développement progressif sont décrits d'après leurs rapports avec l'organisation de l'univers, mais les valeurs planétaires de n'importe quel stade peuvent être atteintes par n'importe quel monde, tout à fait indépendamment du développement des autres mondes ou des niveaux superplanétaires d'administration de l'univers.



Voir aussi: Les sept mondes des maisons

Les 5 dernières nouvelles

 

Liens vers autres thèmes du livre d'Urantia envoyé par Agondontaire le 09/04/2010 @ 05:49
La résurrection de Jésus ** Adam et Eve. Le jardin d'Eden ** La vie de Jésus Christ ** Melchisedek ** Forum Urantia discussion

Le livre d'Urantia

Webmaster : Livre

Envoyer un message





P.623 - §1 La mort physique naturelle n'est pas inévitable pour les humains.

La majorité des êtres évolutionnaires avancés, citoyens de mondes parvenus à l'ère finale de lumière et de vie, ne meurent pas. Ils sont transférés directement de la vie dans la chair à l'existence morontielle.

le Prince Planétaire invite ce mortel à se démettre de toutes ses fonctions planétaires, à faire ses adieux à son monde d'origine et à se présenter au temple intérieur du Souverain Planétaire pour y attendre le transit morontiel, l'éclair de transfert entre le domaine matériel de l'évolution et le niveau morontiel de progression préspirituelle.

Déjà 58869 visites
La crucifixion de Jésus Christ sur Urantia ** Jésus parle de Bouddha et la réligion

***
2.0.11